La Tiny House, source de réflexion ?

Pour une Tiny house écologique et économique.Pour quel mode de vie opter ? La Tiny house offre une grande liberté.

Si vous habitez une Tiny House ou projetez de le faire pour une durée plus longue qu’un week-end ou des vacances, vous allez vous sûrement vous poser un grand nombre de questions. Réjouissez-vous, c’est une opportunité!

Souhaiter habiter une Tiny House n’est pas un acte anodin. Passer la phase d’attrait pour la “mignonne petite cabane“, on réalise que cela va bien plus loin que le seul fait d’habiter un petit espace. C’est une grande partie du mode de vie qui va devenir différent.

Tout au long du cheminement pour concrétiser notre rêve de Tiny, nous sommes et serons confrontés à un grand nombre d’interrogations: Pourquoi le fait-on? Est-ce une bonne idée? Quelles sont les conséquences?

## Une invitation à penser différemment 

Seuls les grands changements nous obligent à repenser de façon profonde.

Si on vous demande d’opérer un léger changement, vous allez partir de ce que vous faites actuellement et chercher à optimiser le processus.

Si par exemple vous cherchez à mettre de côté 2 % de votre salaire par mois, vous allez probablement faire un peu attention à quelques petites dépenses. Si en revanche le but est d’économiser 50%, le problème change totalement de taille.

Vous n’allez plus pouvoir repartir de ce que vous faites aujourd’hui mais devrez redéfinir tout à partir de zéro, de votre façon de vous nourrir, vous loger, vous déplacer et vous habiller.

C’est ce qui se passe avec une Tiny House, le besoin (qui est une opportunité) de repartir d’une feuille blanche. Une nouvelle vie que vous pouvez commencer à écrire.

De la contrainte, naît la créativité

On se développe personnellement le plus quand on sort de sa zone de confort. Dans beaucoup de contraintes, il y a la possibilité d’améliorer:

  • Le pétrole est trop cher? On va devoir faire des véhicules plus sobres!

  • L’énergie pour se chauffer doit être économisée? On va mieux isoler.

  • J’ai trop de choses à faire? Je vais prioriser et définir ce qui a la plus grande importance!

## Une redéfinition des rapports

Habiter une Tiny House nous renvoie rapidement au minimalisme.

On a trop tendance à chercher à résoudre les problèmes en ajoutant des choses. Bien souvent la bonne solution serait d’en retirer.

Le minimaliste ne se résume pas uniquement aux expériences extrêmes que l’on peut voir sur Internet. Si réduire sa vie à moins de dix objets, vêtements compris, peut convenir à une minorité, son application au commun des mortels est plus réduite. Pour autant, dans la société de consommation actuelle, les bénéfices de son application modérée sont multiples. C’est encore plus vrai quand on habite une Tiny.

### Le rapport à soi-même

Une Tiny House est une sorte de miroir. Elle nous renvoie notre image. Une image imparfaite, chargée de nos interrogations.

Plus qu’un mode d’habitat, la Tiny House est un choix de mode de vie qui va beaucoup plus loin que le fait d’habiter une petite surface.

Elle est souvent la volonté d’un retour à l’essentiel. Reste à savoir précisément ce que représente l’essentiel pour vous. La question est vaste, entre ce que l’on veut être ou devenir, ce qui nous fait du bien et ce que l’on veut avoir fait dans sa vie.

### Le rapport aux autres

Faire le choix d’une Tiny House, c’est s’exposer au regard de l’autre, souvent partagé entre curiosité et incompréhension.

La Tiny House casse un certain nombre de codes, à commencer par le “plus c’est grand, mieux c’est”. Au sortir d’une époque qui poussait le modèle de la grande villa avec piscine comme idéal d’habitat pour tous, choisir un micro habitat peut choquer.

On est tous le résultat de notre éducation et de notre vécu. Pour certains d’entre-nous vivre en Tiny est une évidence et le choix a été immédiat. Pour d’autre c’est le fruit d’un long cheminement de pensée. Ne sous-estimez pas le temps nécessaire aux autres pour qu’ils vous comprennent au minimum.

### Le rapport aux possessions

Le fait de ne disposer que d’un espace (très) réduit à de nombreux impacts positifs.

Il est vrai que si vous êtes un acheteur compulsif et grand fan de téléachat, vous allez souffrir au début.

Le faible volume oblige à mettre en place un certain nombre de règles:

  • Un objet qui entre implique un objet qui sort

  • Privilégier la qualité à la quantité

  •  Opter pour des systèmes multifonctions

En plus de tout cela, être et vivre aura au fur et à mesure plus de sens qu’avoir et accumuler.

### Le rapport au temps

Avoir moins de possessions à un impact direct important: vous disposez de plus de temps pour vous.

Moins de choses égal moins de temps à travailler pour les acquérir, les assurer mais également moins de temps pour les entretenir.

Il en est de même avec la Tiny elle-même. En faire le ménage est plus que rapide. Si cependant les tâches de nettoyage vous font horreur, choisissez une femme de ménage qui facture à la minute!

Dans un monde où le rythme s’accélère dégager ainsi du temps est un luxe qui devient rare. Réfléchissez à la manière dont vous allez l’employer. Passer plus de temps avec ceux que vous aimez? Apprendre de nouvelles connaissances? Les possibilités sont illimitées…

CatégorieOrganisation
Auteur

Architecte d'intérieur spécialisée dans le micro-habitat. Passionnée de création, de DIY et de développement durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *