Une Tiny House pour une résidence secondaire

Une Tiny house pour une belle résidence secondaireUne Tiny house pour une belle résidence secondaire

La Tiny house peut également être une résidence secondaire et une alternative aux complexes hôteliers. Voici l’histoire d’Hristina, qui a réalisé une étonnante et moderne Tiny house, nommée Koleliba, toute ouverte sur l’extérieur. Une manière pour elle de passer d’agréable vacances d’été, chez elle, au bord de l’eau.

Pouvez vous vous présenter en quelques mots?

Bonjour, Je m’appelle Hristina et je suis une jeune architecte Bulgare. J’ai également un peu d’expérience en Angleterre.

Quand avez-vous commencé à penser à ce projet de Tiny House?

L’idée est née car nous adorions passer du temps sur la côte mais nous n’aimions pas du tout les stations balnéaires surpeuplées offertes par nos rivages. Nous sentions qu’il fallait que nous ayons notre propre “chez nous”. Comme notre budget était cependant limité, la Tiny sur roue s’est vite imposée comme étant la meilleure solution possible.

Un agencement de Tiny house minimaliste.

Un agencement de Tiny house minimaliste.

Aviez-vous une précédente expérience de ce type avant ce projet?

Pas vraiment, c’était notre première Tiny house mais travailler en tant qu’architecte m’avait donné une certaine expérience que j’ai pu réutiliser.
Koleliba n’était pas seulement notre première Tiny House mais c’était également mon premier projet solo en temps d’architecte car jusque là, j’avais toujours travaillé en équipe.

Combien de temps cela a-t-il pris entre la première idée et le début du projet?

Cela a été assez rapide et a pris entre trois et quatre mois. En fait, cette période a plus servi à mettre de côté l’argent nécessaire qu’à concevoir la Tiny.

Quel a été l’élément déclencheur pour réellement entamer la construction?

Chercher et trouver la remorque nous a fait réaliser qu’il était maintenant trop tard pour faire marche arrière. La construction a alors commencé.

Quelle a été la réaction de votre entourage quand vous leur avez annoncé votre projet?

Ils ont réellement pensé que nous étions fous. C’était la première Tiny House construite en Bulgarie et cela paraissait vraiment dingue du début à la fin.

Quelle a été la durée de la construction?

La construction nous a pris 6 mois en travaillant dessus uniquement pendant les week-ends et les vacances.

De quelle surface disposez-vous?

La Tiny fait 2.2 m x 4.5m soit 9.9 mètres carrés.

Quel était votre budget initial? Avez-vous réussi à le respecter?

Nous avions défini un budget de 10 000 Lima (environ 5700 dollars). Ce prix ne tient pas compte de la main d’œuvre vu que nous avons tout réalisé par nous-mêmes.
Nous avons réussi à la respecter, car j’avais planifié les coûts avec soin, comme si je réalisais une plus grande maison traditionnelle. Là encore mon expérience dans le domaine m’a beaucoup servi pour maîtriser les coûts.

Quels types de matériaux avez-vous utilisé?

Pour l’ossature, nous avons utilisé du bois de construction local, ayant été séché dans un four. L‘isolation est en laine de roche. Le bardage quant à lui a été réalisé en pin Bulgare qui est un bois léger relativement bon marché.
Pour l’intérieur, nous avons opté pour du contreplaqué huilé. Il était important pour nous de rester loin des matières plastiques et artificielles car je pense réellement que le bois défini l’état d’esprit de ce projet et le fait réellement ressortir. C’est un matériau chaud et d’une certaine façon plus proche de nous.
J’aime également son odeur car nous l’avons juste protégé avec de l’huile et non laqué.

Quel type d’isolation avez-vous utilisé et pourquoi?

Nous avons utilisé de la laine de roche car elle est très légère et s’adapte bien avec une ossature bois. Elle a également un bon pouvoir isolant, se découpe bien et s’ajuste assez bien dans les montants de l’ossature.

De quel type de toilettes disposez-vous?

Nous disposons pour le moment de toilettes chimiques. Nous prévoyons cependant de les remplacer cet été par un modèle plus écologique et durable.

Comment avez-vous gérer la contrainte de poids?

J’ai réalisé quelques calculs qui heureusement se sont révélés exacts.

Comment se passe votre approvisionnement en eau et électricité?

La Tiny House a été construite pour utiliser les réseaux en eaux et électricité. Elle est généralement située dans des campings où l’on dispose de plots de se raccorder.

Avez-vous acheté vos meubles tout faits ou sont-ils votre création? Pourquoi ce choix si vous les avez créés, comment les avez-vous réalisés?

J’ai conçu les meubles afin qu’ils répondent du mieux possible à nos besoins et qu’ils soient le moins encombrants possible.
Nous sommes passés par l’entreprise d’un ami designer de meubles pour les réaliser. Il était bien plus qualifié que nous pour cela.

Une Tiny house idéale pour les vacances.

Une Tiny house idéale pour les vacances.

Comment avez-vous imaginé ce style unique que possède votre Tiny House et quelle a été votre source d’inspiration?

Quand j’ai commencé à y réfléchir, j’ai toujours imaginé la vue sur la mer devant la Tiny. Cela a été mon point de départ. C’est pourquoi je suis partie sur un  grand vitrage et un lit sofa sur lequel on pourrait s’allonger afin de profiter de la vue.
L’extérieur a également eu un rôle dominant dans la conception car normalement nous passons la majeure partie de notre temps dehors. La création de ce grand banc a donc été un point clé dès le début.

Avez-vous des conseils d’organisation à partager?

Définissez le projet dans ses moindres détails avant de commencer. Ne soyez pas tentés de commencer et d’inventer les choses au fur et à mesure. Autrement, le risque est de probablement dépenser plus d’argent ou de temps, voire les deux dans le pire des cas. Vous aurez sûrement des problèmes inattendus durant la construction, n’en créez pas des évitables.

L’ayant conçu, j’ai réellement insisté pour la construire moi-même. Cependant certaines parties se sont révélées très dur à construire.
J’ai souvent terminé en argumentant avec mon mari sur ce que l’on devait faire: Ce qui était facile à réaliser ou ce que j’avais imaginé?

Qu’avez-vous appris durant ce projet? Si vous aviez à le refaire, que changeriez-vous?

Nous avons tous les deux réellement appris beaucoup car c’était la première expérience de notre vie en tant que constructeurs.
Cela m’a aussi beaucoup servi en tant qu’architecte car j’ai créé une réelle connexion entre le dessin et la construction finale. Je me suis également aperçue qu’il y a un certain nombre de choses qui sont facile à dessiner mais très dures à réaliser.

A quels challenges avez-vous dû faire face en vivant dans un tel petit espace?

Nous n’avons jamais été gênés par l’espace car nous savions qu’il allait être ainsi et que c’était exactement notre rêve : Passer un été de rêve avec le minimum de choses, en terme de vêtements, technologie ou de façon plus générale. Quelques maillots de bain et shorts répondent à nos besoins la majorité du temps.

Qu’avez vous appris sur vous-même durant ce projet?

Garder de bonnes relations avec votre entourage est essentiel et ce, en dépit du stress de la construction et du dur travail réalisé.

Est-ce que cette expérience à produit chez vous un changement de votre style de vie?

Nous semblons être deux habitants de Tiny House, même si nous ne vivons pas vraiment dans Koleliba. Notre appartement dans la capitale est également miniature et nous l’adorons.
Nous possédons uniquement ce dont nous avons besoin. En n’ayant pas besoin d’espace pour stocker le superflu, nous avons plus de temps et d’argent pour nous divertir.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un ayant un projet similaire?

Si vous prévoyez de réaliser vous-même votre Tiny House et avez un budget serré, mon conseil est de se faire aider par un architecte ou ingénieur qui va calculer votre structure. Cela vous fera sûrement économiser de l’argent par la suite.

Que préférez-vous dans votre Tiny House?

Ce que j’aime vraiment, c’est l’expérience de vie que Koleliba nous permet d’avoir: passer de longs étés à la maison plutôt que de courtes vacances à l’hôtel.

CatégorieInterview
Auteur

Architecte d'intérieur spécialisée dans le micro-habitat. Passionnée de création, de DIY et de développement durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *