Des conseils de professionnels pour une Tiny house de qualité.

Une Tiny house qui apporte grand confort. Crédit photo: Ossatur.Une Tiny house qui apporte grand confort. Crédit photo: Ossatur.

Ossatur, est une entreprise de fabrication artisanale spécialisée dans la vente et la location de toilettes sèches qui s’oriente progressivement vers les tiny houses.

MM:D’où vous vient cette idée de construction? Combien de temps entre la première idée et le lancement réel de votre projet? Quel a été l’élément déclencheur pour passer à la réalisation? Ossatur:A l’origine, je suis constructeur de toilettes sèches et habitat d’urgence, dont j’ai repris l’entreprise Ossatur l’année dernière. Puis j’ai entendu parler des tiny houses, je me suis donc intéressé sur ce concept sur internet, et je me suis donc lancé dans la construction de tiny houses afin de développer ma société

MM : Quelle a été la durée de construction ?
Ossatur :Entre la 1ère idée et le lancement de la construction il y a eu 3 mois de réflexions, de recherches, de documentation…
L’élément déclencheur pour passer à la réalisation a été la commande de la remorque pour y construire la tiny house.
Les aspects économiques du projet sont le fait qu’il n’y ai déjà pas besoin de demande de travaux ni de permis de construire. Ensuite, nous pouvons la placer presque où nous souhaitons. De plus, en ayant une tiny house, il n’y a pas de taxe d’habitation, ni de taxe foncière. La durée de construction a été de 3 mois et demi.

MM :Combien de personnes vivent dans cette habitation ?
Ossatur :Cette habitation est conçue pour 2 personnes avec un enfant bas âge. Mais on en construit des plus grandes aussi.

MM : Pour une construction de ce type, quel est le prix moyen au m² ?
Ossatur :Pour une construction de ce type, nous n’avons pas évalué le prix au m². Cela dépend du choix des matériaux et de l’équipement.

MM :Avez-vous fait appel à un professionnel de la construction pour votre projet ?
Ossatur :Oui, pour mon projet, j’ai fait appel à un charpentier qui était le gérant des toilettes sèches et habitat d’urgence auparavant.

MM :Quelles sont les contraintes pour cette construction ?
Ossatur :La contrainte majeure pour cette construction c’est le poids limité à 3 tonnes sur celle-ci.

Une Tiny house en vente, tout confort. Un micro espace utile, pratique avec des rangements divers.

Une Tiny house en vente, tout confort. Un micro espace utile, pratique avec des rangements divers.Crédit photo Ossatur

MM :Faut-il obtenir certaines autorisations ?
Ossatur: Pour la construction il n’y a pas besoin d’autorisations. Pour la stationner sur un terrain privé ou en location, on peut la laisser jusqu’à 3 mois sans autorisation mais il est préférable de faire une demande à la mairie qui en général est acceptée.

MM :Faut-il avoir de l’expérience dans la construction pour prétendre à créer sa propre tiny ?
Ossatur :Je pense qu’il faut être déjà bon bricoleur pour prétendre à créer sa propre tiny, et avoir des connaissances un peu sur tout les corps de métier : électricité, plomberie…

MM :Avez-vous acheté des plans pour réaliser votre tiny house ou les avez-vous faits vous-même?
Ossatur :J’ai réaliser les plans moi-même de ma tiny house

MM :Comment avez-vous fait pour avoir/trouver toutes les compétences nécessaires (menuiserie, électricité, plomberie, …)
Ossatur :Ayant construit moi-même ma propre maison d’habitation, j’ai donc acquis les connaissances en menuiserie, plomberie, électricité….

MM :Quels sont les aspects écologiques du projet ?
Ossatur :Les aspects écologiques de ce projet sont les matériaux de proximité choisis localement. L’isolation en laine de bois qui permet de réduire le coût du chauffage. Les toilettes sèches à l’intérieur. Il y a seulement les eaux grises à traiter. L’éclairage très basse consommation en led.

MM :Quels matériaux extérieurs utiliser pour ce genre de construction ?
Ossatur :Pour cette construction nous avons utilisé du bardage douglas de notre région 18mm. On peut aussi utiliser du bardage red cedar du Canada afin de gagner du poids.

MM :Quelle est la durée de réalisation pour le bâti ?
Ossatur :La durée de réalisation pour le bâti est d’environs 15 jours.

MM :Faut-il réaliser des fondations spécifiques pour ce type d’habitation ?
Ossatur :Il n’y a pas besoin de fondations spécifiques pour ce type d’habitation. Il faut juste bien caler la remorque à l’aide de chandelles.

MM :Une terrasse peut-elle être facilement intégrée à l’ensemble ?
Ossatur: Concernant la terrasse, elle peut être intégrée à l’ensemble. Sur la notre, il s’agit d’une terrasse amovible en 2 blocs, donc transportable, modulable et réglable en hauteur.

MM :Quel type de toiture recommandez-vous (toiture plate, traditionnelle…) ?

Ossatur :Concernant la toiture nous avons préféré de la tôle ondulée car toujours pour la limite de poids. On peut aussi choisir un toit en plastique ou composite imitation ardoise ou tuile.

MM :Quelles sont les normes extérieures à respecter pour une tiny house sur roues ?
Ossatur :Pour une tiny house sur roues, les normes extérieures à respecter sont : 2,55m large maximum, 4,30m de hauteur maximum.

MM :Quelles sont les contraintes pour le transport ?
Ossatur :La contrainte majeure pour le transport c’est le véhicule à utiliser. Pour une tiny de 3,5 tonnes il faut que le véhicule ait un PTRA de 7 tonnes. Pour une tiny d ‘un PTAC de 3 tonnes, il faut un véhicule avec un PTRA minimum de 6 tonnes.
L’autre contrainte c’est la consommation excessive due à la prise au vent. En moyenne 20-25 litres et plus au 100kms.

MM :Quelle est la hauteur maximale autorisée pour ce genre de construction ?
Ossatur :La hauteur maximale est de 4,30m. (hauteur poids lourd).

MM :Quelle isolation avez-vous choisi? pourquoi?
Ossatur :Nous avons choisi la laine de bois en isolation pour son confort d’absorption et de diffusion.

MM :Si c’est une tiny house sur roue, comment avez-vous fait pour respecter le poids maximal?
Ossatur :C’est effectivement une tiny house sur roue. Nous avons donc pesé chaque élément et tenu un cahier de poids.

MM :Est-ce une tiny house autonome ou a-t-elle besoin d’être connectée aux différents réseaux? Si oui, pourquoi ce choix?
Ossatur :C’est une tiny house à connecter aux différents réseaux. Elle est juste à brancher en eau et électricité puisqu’il y a des toilettes sèches. De ce fait elle peut s’installer chez n’importe qui rapidement. Aussi, ce choix pour une question de coût contrairement à l’autonome qui est beaucoup plus cher.

Un intérieur de Tiny house fonctionnel. Les normes sont respectées et l'espace apporte un confort de vie. Crédit photo: Ossatur

Un intérieur de Tiny house fonctionnel. Les normes sont respectées et l’espace apporte un confort de vie. Crédit photo: Ossatur

MM :Quelle est la superficie de votre habitation ?
Ossatur :La superficie de notre tiny house est de 12m² au sol + une mezzanine de 4m² + une terrasse de 5m².

MM :Votre construction contient-elle un étage ou est-ce un projet de plain-pied ?
Ossatur :Elle contient un étage, une mezzanine.

MM :Avez-vous fait appel à un professionnel pour réaliser votre projet intérieur ?
Ossatur :Non, nous avons réaliser l’intérieur nous-même.

MM :Les rangements intérieurs sont-ils tous réalisés sur mesure ?
Ossatur :Les rangements intérieurs ne sont pas réalisés sur mesure.

MM :Quel est en moyenne le budget qu’il faut prévoir pour agencer un intérieur ?
Ossatur :Pour agencer un intérieur le prix varie en fonction du choix des matériaux et des différents éléments.

MM :Quels sont les revêtements de sol utilisés ?
Ossatur :Le revêtement de sol utilisé est du vinyle.

MM :Quel type de chauffage avez-vous choisi et pourquoi?
Ossatur: Nous avons choisi un petit convecteur électrique afin d’avoir une température constante.

MM :Qu’avez vous appris lors de votre construction. Si vous aviez à recommencer votre projet, que feriez-vous de manière différente ?
Ossatur :Lors de la construction, j’ai appris à ne pas refaire les mêmes erreurs sur la prochaine (Faire l’ossature pour bien fixer son lambris intérieur, par exemple) J’imaginais déjà la 2ème afin de mieux la réaliser et l’optimiser.

MM :Quels défis avez-vous dû surmonter par rapport à la nécessité d’être plus minimaliste ?
Ossatur :Nous avons recommencé une tiny house pour un client, nous avons mis la mezzanine plus grande sans décroché de rampant contrairement à la 1ère. Nous l’avons aussi réalisé plus grande en longueur (6m) et plus haute de 10cm.
Afin d’être minimaliste, il a fallu créer des rangements astucieux pour intégrer ce que l’on souhaite dans un environnement plus petit.

MM :Qu’avez vous appris sur vous-même lors de ce projet?
Ossatur :J’ai sûrement appris beaucoup sur moi-même. Cependant il est important et nécessaire d’être rigoureux comme le fait de tenir un cahier de poids. Toujours anticiper, au cours de la construction, j’ai appris des erreurs à ne pas refaire, et je visualisais déjà la construction de la 2ème tiny house.

MM :Quels sont vos futurs projets?
Ossatur :J’ai pour projet d’en construire une 100% autonome. Et aussi faire évoluer mon entreprise dans ce concept.

MM :Si vous n’aviez qu’un seul conseil à donner à nos lecteurs, quel serait-il?
Ossatur :Aller jusqu’au bout de ses idées. Tout est possible et réalisable dans la construction. Pour les auto-constructeurs un seul conseil, tenir un cahier de poids.

Contact ===> http://www.ossatur.fr/default.aspx

CatégorieInterview
Auteur

Architecte d'intérieur spécialisée dans le micro-habitat. Passionnée de création, de DIY et de développement durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *