Comment bien choisir ses toilettes dans une Tiny House?

Toilette sèche-tiny house.Toilette sèche-tiny house.

Même dans une Tiny House, on peut trouver un petit coin!

Voici quelques informations afin de bien choisir son petit coin selon son mode de vie. Pour être en adéquation avec le concept des Tiny houses, les toilettes se doivent d’être le plus écologiques et économiques possible.

Les Toilettes sèches

Les Toilettes sèches à compost

C’est le type le plus simple. Encore plus simple, cela s’appelle un arbre et ce n’est pas très confortable en hiver (on ne va donc pas en parler aujourd’hui). C’est également le plus économique et simple à construire. Pour démystifier le concept (j’espère que vous ne vous attendiez pas à quelque-chose de magique à ce niveau), on appelle cela un seau.

Stop aux préjugés

Ce type de toilette est encore trop souvent synonyme de lieu “bizarre” où se réfugient des “hippies écolo mangeurs de graines” pour se soulager. Les préjugés ont la vie dure…  Il est important de préciser que ce type de toilette n’est pas sale, ni odorant mais surtout hygiénique ! Son atout majeur est qu’il ne gaspille pas d’eau.
 L’idée est de posséder un bac permettant de recueillir  urine et excréments en les  recouvrant de sciure ou de copeaux de bois, l’humidité favorable à la fermentation et au développement des odeurs est absorbée. Ainsi, le rapport carbone/azote permet d’entamer le processus de compostage.
 Les seules contraintes sont de posséder un petit stock de sciure de bois (comme du papier toilette pour un toilette traditionnel) et de vider le bac 1 fois par semaine (selon utilisation) sur le tas de compost prévu à cet effet.

Quelques conseils

  • S’assoir pour uriner: Cela permet de casser la “puissance du jet” et d’éviter de creuser la sciure, découvrant certains vestiges du passé que l’on ne veut plus voir.
  • Pour que la sciure absorbe le mieux possible, essayez de la mettre avant le papier.
  • Le seau se prépare, mouillez-le un peu et recouvrez ses parois de sciure. Vous pouvez ensuite mettre au fond 5 à 10 cm de sciure.
Comment choisir des toilettes sèches pour une Tiny house ?

Comment choisir des toilettes sèches pour une Tiny house ?

Autres avantages

En échange d’un seau à vider régulièrement, vous avez là:

  • Un système simple qui ne tombe jamais en panne.
  • Pas de produit WC à acheter
  • Pas de fosse septique à entretenir.

Les toilettes sèches à séparateur

C’est un système un peu plus perfectionné que le simple bac.
Ces  toilettes sont conçues pour fonctionner sans électricité ni eau en étant très écologiques, avec une simplicité d’utilisation, ces derniers constituent une alternative au WC.

Dans ce type d’installation, les déchets solides se dirigent dans un seau à l’intérieur de l’appareil. L’urine se dirige dans un bac distinct placé à l’extérieur du toilette.
Le séparateur est en général une simple pièce (souvent en plastique) redirigeant l’urine dans un récipient dédié.

Il est parfois composé d’un distributeur de litière intégré cependant, il reste facile à vider. L’urine séparée peut servir d’engrais pour jardin.

L’avantage principal de ce système est de rendre moins fréquent la vidange du bac (le conteneur à urine étant très simple à vider).

Toilette à séparateur- Tiny house.

Toilette à séparateur- Tiny house.

Les toilettes sèches à évaporation et déshydratation

On commence à s’approcher du top de la toilette sèche. Il existe différents procédés, certains faisant uniquement appel au vent et au soleil pour fonctionner et d’autres nécessitant un minimum d’électricité.

Elles permettent d’éviter de manipuler la sciure (pratique en cas d’allergie) et peuvent réduire les volumes de 90%.
Elles sont malheureusement plus complexes et onéreuses que les précédents mécanismes vus auparavant.

Les toilettes chimiques

Ce n’est clairement pas ma préférence mais il est difficile de faire un article sur le sujet sans les citer.

Leur fonctionnement

Ils s’utilisent de manière très simple et font appel à des composés chimiques permettant à la fois de dissoudre les matières organiques et de réduire les mauvaises odeurs.
Un réservoir permet de stocker le mélange (prévoir 1,5 litre par personne et par jour).

Les avantages

Le système est autonome et consomme peu d’eau. Il est aussi proche des toilettes conventionnelles et peu avoir ainsi un aspect rassurant.

Les inconvénients

Chimique a beau rimé avec écologique, dans la pratique ce n’est pas du tout cela. Une fois que votre bac sera rempli, vous risquez d’être un peu embêté. En effet, ce beau petit mélange ne peut être vidé simplement dans la nature. Hors de question de l’utiliser en compost avec ce qu’il contient.
Il faudra trouver un lieu prévu à cet effet, ce qui n’est pas forcément simple.

Envie d’aller plus loin? découvrez comment aménager votre Tiny House

CatégorieOrganisation
Auteur

Architecte d'intérieur spécialisée dans le micro-habitat. Passionnée de création, de DIY et de développement durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *