Une Tiny house d’inspiration asiatique

Une tiny house d'inspiration japonnaise.Une tiny house d'inspiration japonnaise.

Une vie pleine de projets de constructions pour M. Heininge qui nous confie son expérience.

 

Micro-maisons : ” Bonjour, Pouvez-vous nous expliquer comment l’aventure Tiny-House a commencé pour vous et pourquoi ? ”

M.Heininge : ” Je crois que l’idée a germé pendant les années que j’ai passé à construire intensément, quand j’avais 16 et 17 ans. J’ai commencé à créer des maisons plutôt luxueuses avec mes parents et mes frères quand j’avais 10/11 ans.
Je trouvais mon père impressionnant et pensais qu’il pouvait tout faire. C’était un bon et patient professeur qui m’a enseigné tous les aspects de la construction”.

Mon meilleur souvenir est d’avoir créé une Tiny House avec lui et ma mère, à Aurora, dans les bois quand j’avais 16 ans. Il m’a donné toute la liberté pour utiliser ma propre créativité, me demandant de sculpter à la main les poutres de la mezzanine ainsi que de créer les meubles et une échelle pour la mezzanine.
C’était la pleine époque de la génération Hippie mais je n’y ai jamais vraiment adhéré. Je me sentais vraiment chez moi dans notre petite cabane.

Micro-maisons : ” Vous habitez maintenant une autre Tiny House avec un style différent, pouvez-vous nous en dire plus ? ”

M.Heininge : ” La Tiny House que vous voyez maintenant a été inspirée par une photo que ma fille Anna a trouvé sur Internet et m’a envoyé, il y a 5 ans.
C’était une Tiny House sur roues, fabriquée par Todd Miller. Je me suis dit: “Tu peux la faire toi aussi!” J’en ai parlé avec ma femme qui m’a encouragé à me lancer. Nous n’avions pas l’argent nécessaire pour commencer. J’en ai discuté avec mes parents qui ont immédiatement accepté de nous prêter 10 000 $. Mon père nous prêta également sa boutique d’avions pour pouvoir la construire.

J’étais au paradis ! Cela me ramenait aux jours les plus heureux de ma vie, lorsque je construisais des cabanes dans les arbres et des balançoires. Ce fut une lutte pour trouver du temps pour la Tiny House car j’avais toujours en parallèle, mon travail à plein temps. Cela prit 4 ans pour la terminer, en y travaillant à temps partiel, principalement durant les week-ends. Rien ne fut précipité. Je mis mon coeur et mon âme pour construire cette Tiny House. Je voudrais la
garder mais si je peux la vendre, cela nous aiderait à financer notre future Tiny House. L’hiver dernier, j’ai commencé un nouveau projet que j’appelle “La maison du hobbit”. Elle est beaucoup plus petite,
seulement 2.5m x 5m et l’intérieur est presque terminé “.

Micro-maisons : ” Quelle fut vos guides esthétiques? On ressent une inspiration Japonaise. Pourriez-vous détailler un peu ? ”

M.Heininge :  ” Pour moi, ce fut la simplicité. Pas d’encombrement, des lignes simples et pures et des couleurs complémentaires. Le design parle de par lui-même. Les images, les bibelots, … nuisent en général à la beauté naturelle. Vous ne pouvez pas juste aller faire du shopping chez Ikea et rendre votre maison belle et habitable.

Concernant l’inspiration Japonaise, les murs en stucco sont à 100% dans le style traditionnel Japonnais, qui existe probablement depuis des centaines d’années. Les placards et plus spécifiquement les panneaux de portes sont aussi Japonais. Les escaliers, appelés “Kaidan
dansu” sont un concept purement Japonais, à l’exception de leurs marches traditionnelles “.

Micro-maisons : “Quel est votre budget chauffage pour une telle Tiny House ? ”

M.Heininge :  ” La tiny est assez économique. Je dirais environ 30 $ par mois. Nous sommes en Oregon et il n’y fait jamais très froid “.

Micro-maisons :  ” Pouvez-vous nous en dire plus à propos de l’approvisionnement en eau, en électricité, ainsi que la gestion des eaux usées ? ”

M.Heininge : ” Le système de raccordement est classique avec un tuyau pour l’eau, un câble pour l’électricité, … Les toilettes peuvent fonctionner sur une fosse septique traditionnelle ou bien utiliser un réservoir de récupération “.

 

Un espace optimisé et lumineux. Le poêle intégré offre à l'intérieur une ambiance cocooning.

Un espace optimisé et lumineux. Le poêle intégré offre à l’intérieur une ambiance cocooning.

Le coin salon offre à cet espace une ambiance et style japonnais.

Le coin salon offre à cet espace une ambiance et style japonnais.

Le + :

Les conseils Micro-maisons :

 

Il est essentiel dans un petit espace, de travailler les différentes zones de manière à optimiser au maximum l’intérieur. Pour se faire, il est bien de pouvoir privilégier l’intégration des différents éléments dans le volume , tel que le positionnement du poêle sous l’escalier.

Pour une déco chaleureuse, il est intéressant de valoriser le volume par le biais de matières lumineuses ou de tissus.

Dans cette Tiny house, notons la présence d’essence de bois clair qui offre beaucoup de luminosité à l’ensemble. Le choix des matériaux reste primordial pour une ambiance harmonieuse et esthétique (dans cet intérieur le stucco est en majorité utilisé).

 

Un cuisine équipée et fonctionnelle pour cette Tiny house.

Un cuisine équipée et fonctionnelle pour cette Tiny house.

 

 

CatégorieOrganisation
Auteur

Architecte d'intérieur spécialisée dans le micro-habitat. Passionnée de création, de DIY et de développement durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *