Interview

Autoconstruction d’une Tiny House stylée au bord du lac

Cette semaine, nous allons dans la région des Finger Lakes, dans l’État de New York. Là bas, Erika y a construit avec son père une Tiny House confortable sans choisir la facilité.

Comment avez-vous eu l’idée de vivre dans une Tiny House?

Après l’Université j’ai déménagé dans un appartement, en collocation avec ma soeur ainsi que d’autres amis. Sept ans se sont écoulés et chacun a suivi son propre chemin. A cette période, je n’étais pas satisfaite de mon travail en tant que vendeuse de vêtements et je ne souhaitait pas travailler encore plus, juste pour pouvoir me permettre d’avoir mon propre appartement. J’ai ensuite vu un documentaire sur Netflix sur les Tiny Houses. Les personnes filmées dans ces reportages avaient le type de liberté financière que je recherchais. Après un peu de recherche et les encouragements de mes amis et famille, j’ai décidé de me lancer.

Pourquoi avez-vous choisi de l’auto-construire?

J’étais confiante qu’avec l’aide de mon père, je pouvais apprendre à construire ma propre maison. Tout d’abord je souhaitais avoir le contrôle total sur son design. Je n’avais également pas le budget nécessaire pour pouvoir me permettre d’utiliser les services d’un architecte ou d’un constructeur. Enfin, je sais que si je le faisais, le sentiment d’accomplissement serait incomparable. C’était la chance de ma vie d’exprimer mes capacités créatives, d’apprendre de nouvelles compétences et de passer du temps avec mon père.

Vous avez appelé votre Tiny House « Sun Chaser » (Poursuivre le soleil), quels ont été vos principes de conception?

J’ai toujours aimé quand il fait chaud et je me sens vraiment moi-même quand le soleil brille. « Poursuivre le Soleil » est une référence nautique lorsque l’on navigue en direction du coucher du soleil, en espérant le rejoindre à l’horizon. Mes principes de conception étaient de créer une confortable petite maison de bord de lac avec assez de fenêtres pour laisser entrer le soleil ainsi avec un espace pour profiter de l’extérieur.

Votre Tiny House possède un toit de forme complexe ainsi qu’un joli vitrail rond. Cela lui donne un look unique mais cela n’a t-il pas rendu la réalisation beaucoup plus complexe?

Je suis une artiste par nature et ma maison le reflète. Pendant que je prenais le temps de concevoir moi-même ma maison, je ne voulais pas laisser de côté les détails. Ce qu’il y a de beau dans la construction d’une maison, c’est qu’on peut y inclure littéralement tout ce qu’on veut!
La conception du plafond était en fait un accident. C’était le résultat de la conception de l’extérieur que j’ai fait (avec des lucarnes sur les 4 côtés).
L’extérieur a d’abord été conçu pour mettre en valeur l’oeil de bœuf, la grande porte et ajouter une certaine forme avec un revêtement asymétrique sur un mur plat. Le plafond n’était même pas dans la conception, c’est juste arrivé tout seul! Ma sœur a eu l’idée géniale de le recouvrir d’une carte en papier peint parce que je me débattais pour trouver des matériaux qui auraient l’air intéressants. Le vitrail lui-même a fait partie de la conception dès le début. J’avais trouvé un artiste en Californie qui faisait du travail de verre sur mesure et je savais que je devais avoir une de ses fenêtres !

Un Vitrail pour une luminosité et un look unique

Pourriez-vous décrire votre Tiny-House?

Ma maison se trouve au bord d’un petit lac dans la région des Finger Lakes, dans l’État de New York. Elle se trouve à l’arrière de la propriété de mes parents, avec beaucoup d’espace dans la cour et une belle vue depuis un grand bureau.

Le petit salon et sa table pliante

À l’intérieur, il y a un petit salon (sous la mezzanine) avec un canapé confortable, une bibliothèque et une télévision fixée au mur. J’ai également une table pliante en noyer qui peut être rabattue pour accueillir un lit d’invité (le canapé se déplie). Sous le canapé se trouvent deux grands tiroirs de rangement qui fonctionnent comme des poufs encastrés. Un placard assez grand sépare mon salon de la cuisine.

Une cuisine complète en deux parties

La cuisine a un plafond haut, des plans de travail de chaque côté, un petit mini-frigo bleu rétro avec le micro-ondes assorti, un grand évier qui se ferme complètement pour ajouter de l’espace sur le plan de travail, et un réchaud/four de camping jaune vintage. Il y a des tiroirs et des armoires pour le rangement de la nourriture et les ustensiles de cuisine. Sous mon évier se trouve un réservoir d’eau de 200 litres qui me fournit de l’eau pendant les mois les plus froids, lorsque mes canalisations gèlent. Le sol de la cuisine se soulève également pour révéler un espace de rangement supplémentaire pour les vêtements en dessous !

La salle de bains comprend une petite baignoire faite d’un abreuvoir pour le bétail avec une douche, un lavabo en céramique fait à la main et des toilettes à compost.

salle de bain tiny House
Un abreuvoir pour prendre son bain

Au-dessus de la salle de bains se trouve une petite mezzanine supplémentaire avec un bureau et une chaise au sol près d’une fenêtre donnant sur l’eau. On peut y accéder avec une petite échelle que je garde au mur.

Le mezzanine principale est ma préférée. Le plafond est recouvert d’une carte du monde et un grand vitrail avec un motif de vague est posé au pied de mon lit « queen-size ». Il y a de petits tiroirs dans le grenier pour ranger les petits vêtements comme des chaussettes et des sous-vêtements, et des étagères au mur pour accrocher mes pulls et mes sacs.

La mezzanine principale sert de chambre

Combien de temps vous a-t-il fallu pour le construire ? Combien de personnes ont participé au chantier ?

Au total, la construction m’a pris deux ans et trois mois. Il n’y avait que mon père et moi qui travaillions sur le projet, avec l’aide occasionnelle de ma sœur, de mon oncle et d’autres membres de la famille. Quelques amis sont également venus nous aider au fil des ans, mais généralement pas plus d’un jour à la fois.

Quelle source d’énergie utilisez-vous (pour le chauffage, la cuisine, …) ?

Mon chauffage, ma cuisinière et mon chauffe-eau fonctionnent tous au propane provenant d’un grand réservoir utilisé spécifiquement pour ma maison. Je suis également raccordé au réseau électrique depuis la maison de mes parents.

Quel type de bois a été utilisé dans votre Tiny House?

Beaucoup d’essences de bois ont été utilisés pour construire ma maison. Bien sûr, j’ai acheté d’innombrables planches de pin à la quincaillerie, mais j’ai aussi utilisé du pin jaune et du cèdre pour le revêtement, du cèdre rouge pour mes mezzanines, du sapin pour la majorité de mes murs intérieurs, du noyer cendré pour mon salon et du noyer noir pour mon comptoir, mes étagères, ma table et d’autres accessoires autour de la maison.

Qu’avez-vous appris au cours du processus de construction?

Il serait impossible d’énumérer toutes les choses que j’ai apprises en cours de route, mais je peux certainement dire que je suis capable de beaucoup plus que ce que je pensais. Outre les compétences évidentes en matière de menuiserie et de travaux manuels nécessaires pour construire sa propre maison, il faut aussi de la détermination mentale et du courage. Parfois, il suffisait d’une bonne nuit de sommeil pour apporter lumière et clarté à de nombreux moments de quasi crise.

J’ai souvent regretté de ne pas avoir choisi la solution de facilité. J’aurais aimé déménager dans un autre appartement ou faire un autre choix qui aurait été plus facile. Mais les vieux adages sont vrais – « Rien de bon ne vient facilement », « Les bonnes choses valent la peine d’attendre »…etc. Lorsque ma maison a été terminée, je ne pouvais pas imaginer qu’il en serait autrement. Vous POUVEZ changer votre vie pour le mieux si vous êtes malheureux, tout ce que vous avez à faire c’est de commencer.

Avez-vous des conseils à partager avec nos lecteurs qui envisagent de se construire une Tiny House ?

Faites vos propres recherches! Demandez-vous si vous avez les moyens de construire une maison avant de vous lancer.
Avez-vous assez d’argent pour vous lancer dans la recherche de matériaux pour votre construction ou pour payer quelqu’un d’autre pour faire le travail à votre place ?
Avez-vous un endroit en tête où vous pouvez construire et les outils nécessaires pour le faire ? Ce point m’a ouvert les yeux. Si mon père n’avait pas déjà eu un atelier qui fonctionnait parfaitement, je n’aurais pas pu me permettre de les acquérir moi-même. Pensez à l’endroit où vous mettrez votre maison quand elle sera terminée et si vous pouvez le faire légalement.
Enfin, mon conseil est que si vous voulez vraiment faire un changement, vous pouvez le faire. Commencez par un seul pas et avant de vous en rendre compte, vous aurez fait des kilomètres et, soudain, votre vie entière sera différente.
Ne vous inquiétez pas de ce que les autres pensent, ni de ce que d’autres petits constructeurs de maisons ont fait avant vous. Construisez la maison de vos rêves, et le reste se mettra en place!

Pour découvrir encore plus en détail la réalisation d’Erika, vous pouvez lire son blog ou la suivre sur Instagram.

Crédit Photo: Erika

0 comments on “Autoconstruction d’une Tiny House stylée au bord du lac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *