La construction du porche

Un tel porche à plusieurs avantages:
– Il permet de ne pas de faire mouiller quand on rentre par temps de pluie.
– Il offre la possibilité d’incorporer un petit banc rangement pour à s’asseoir et ranger les chaussures.
– Il permet de rythmer le pignon de la Tiny House en lui donnant un peu de fantaisie.## Trouver les matériaux nécessairesLe porche est relativement petit mais malgré le peu de matériaux nécessaires, les trouver n’a pas été si simple.
Exposition extérieur oblige, j’ai choisi du Douglas. Si vous ne le savez pas (encore), c’est un bois que j’aime beaucoup. On le trouve localement, il est résistant naturellement et en plus il a une très jolie couleur rosée. J’avais besoin de différentes sections de bois brut et planches un peu plus usinées (lames de terrasses).
Si les secondes furent assez facile à trouver en grande surface de bricolage, pour les première, obligation de faire le tour des scieries. Même si on a une idée précise de ce que l’on veut, il faut alors s’adapter à ce que l’on trouve pour éviter de faire faire des découpes sur mesures qui feraient grimper le prix.
## La préparation des éléments, simple mais chronophagePour assembler les différents éléments, je suis partie sur les très classiques tenons et mortaises (j’avais envie d’utiliser le minimum de vis possible). 
Normalement, on peut le faire assez rapidement avec une défonceuse. Seulement, ce n’est pas un outil que je possède pour le moment. On va donc à la place privilégier la solution « système D ». On perce des trous adjacents à la perceuse et on fini au ciseau à bois. Pour faire quelque-chose de propre dans du Douglas, qui peut fendre assez facilement, il faut prendre son temps. Quelques heures plus tard, tout est prêt pour un petit ponçage avant la mise en place finale.## La mise en placeOn commence par installer la « Tiny » Terrasse. Pas de difficulté et une grande satisfaction de ne plus avoir un trou à enjamber pour entrer dans la Tiny.On pose ensuite la rambarde et on termine par finir le bardage autour de l’entrée. Quelques baguettes de finition plus tard, on peut enfin savourer un café bien mérité accoudé à la balustrade.
Catégorietiny10k

Architecte d'intérieur spécialisée dans le micro-habitat. Passionnée de création, de DIY et de développement durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *