La pose des fenêtres

La Tiny House est maintenant une grande boite noire formée par l’ossature recouverte de pare-pluie. A l’intérieur il y fait sombre et avec la canicule, la température dépasse largement les 50°C. Difficile d’y rester plus de quelques minutes sans commencer à avoir de l’empathie pour les raisins secs.

Il est grand temps d’y apporter un peu de lumière et de fraîcheur en posant les fenêtres. La mise en place de la porte permettra également d’en sécuriser l’accès et ainsi de pouvoir y laisser du matériel sans crainte.

## La préparation des fenêtres

Avant de commencer la pose, il est nécessaire de réaliser une étape que je trouver un peu contraignante: La peinture.
Pour rester dans le budget, les fenêtres sont en pin. Afin de rendre ce bois résistant dans la durée aux intempéries, une bonne protection est indispensable.
On attaque par un ponçage, on continue par une protection des gonds, des joints et des vitres puis par une sous couche et on termine par la première couche de peinture de finition.
Avec cinq fenêtres et une porte cette préparation a pris deux semaines en comptant les temps de séchage. Il est possible de le faire plus rapidement si l’on dispose de suffisamment d’espace pour tout peindre en même temps (ce qui n’était malheureusement pas mon cas).

## La casse tête des appuis et tours de fenêtre

Trouver les fenêtres s’est révélé être une tâche relativement facile. Trouver comment faire les appuis de fenêtre ainsi que le tour extérieur le fut moins.
Pour les appuis, le profil est particulier pour évacuer l’eau tout en évitant qu’elle ne ruisselle en dessous (goutte d’eau).
On peut en trouver en grande surface de bricolage mais malheureusement, ni les dimensions ni la qualité ne me convenaient.
J’aurais pu les réaliser moi-même mais je n’ai trouvé la façon de les faire que plus tard.
J’ai fini cependant par trouver une personne capable de me les usiner aux bonnes dimensions.
Pour les contours, je suis restée simple: des tasseaux de douglas qui seront saturés.

## La compribande n’aime pas la chaleur

J’ai choisi une pose en tunnel avec compribande et silicone. C’est une méthode qui en général est sans problème pour peu que l’ossature soit de niveau et laisse suffisamment de place.
C’était sans compter la chaleur caniculaire du moment. La compribande est un joint en adhésif en rouleau que l’on colle sur le pourtour de la fenêtre et qui va ensuite gonfler pour combler le vide. On obtient alors une étanchéité à l’eau et à l’air. et  A température « normale », la compribande met quelques dizaines de minutes pour prendre sa taille maximale.
Malheureusement, il fait très chaud dans la Tiny House et même en mettant la compribande au frigo avant utilisation, elle gonfle en moins de quelques minutes. Il faut l’installer à plusieurs et ce, sans aucun droit à l’erreur.

Malgré une préparation quasi militaire, nous n’avons parfois pas été assez rapide pour mettre la compribande et insérer le châssis. Petit conseil: choisissez bien le jour où vous posez vos fenêtres.

La suite se déroule sans encombre, on cale, on visse et on mastique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *