Une maquette pour un nouveau projet !

L'aménagement de la Tiny house dans lequel se mêlent, le bois et le blanc.

Je voulais vous parler de ce nouveau projet de Tiny house sur lequel je travaille depuis plusieurs mois. Il s’agit de repenser dans son intégralité, un projet élaboré il y a plus d’1 an…

Un projet dont je vous parlerai bientôt plus en détails et dont l’une des particularités va surement beaucoup vous intéresser. 

 L’ancienne maquette

  • Il est important de pouvoir réaliser une maquette pour permettre de se rendre compte du volume.
  • De corriger les erreurs commises dans les plans (exemple: la circulation ne peut pas se faire correctement autour du meuble vasque).

    L'agencement de la 1ère maquette de Tiny house en bois.

    L’agencement de la 1ère maquette de Tiny house en bois.

Revoir ses objectifs et ses besoins

  • L’ancienne maquette réalisée en bois complique le travail du détail. A chaque étape, plus particulièrement lors des découpes, opter pour la sécurité (masque et lunette de sécurité…). Le choix d’une réalisation en bois entraîne du temps à consacrer dans la préparation (mis en place de tréteaux…) et dans l’utilisation des différents outils bien spécifiques (scie sauteuse).
  • Certains éléments peu fonctionnels ou inesthétiques: le lit superposé implanté à l’entrée n’était pas isolé du reste de la Tiny et le coin salon mêlé à l’espace repas n’offrent pas de zones bien distinctes
  • Repenser l’intérieur de manière à créer un ensemble homogène et des espaces utiles (obtenir des zones de couchages plus isolées, avoir un coin salon et détente).

 

Une nouvelle maquette

  • Un nouveau souffle dans ce projet étudié pour de la location et pour accueillir jusqu’à 3 personnes (couchage).

    La nouvelle maquette de Tiny house.

    La nouvelle maquette de Tiny house (L: 5,30m/ l: 2,40m/ H: 3,90m).

Des matériaux faciles d’utilisation

  • Réalisée en carton plume, ce qui implique de la légèreté et de la malléabilité (pour effectuer des courbes…) dans la travail.
  • Des découpes réalisées à l’aide de cutter.
  • Des impressions sur papier des matériaux et collées sur les murs afin d’obtenir un rendu encore plus réel.

Un intérieur mieux organisé

  • Des espaces distincts et délimités
      • 1 espace salle d’eau
      • 1 coin repas avec rallonges de table et de chaise
      • 1 kitchenette
      • 1 petit salon et coin repos avec un couchage ainsi qu’un grand linéaire de rangement
      • 1 mezzanine avec un lit double

        Un intérieur de Tiny house organisé et dont les zones sont bien déterminées.

        Un intérieur de Tiny house organisé et dont les zones sont bien déterminées.

Les étapes de la construction de la maquette

La remorque

Une anecdote

  • Une petite voiture pour enfant achetée dans un vide grenier et démontée pour ne récupérer que les roues en plastique qui formeront les roues de la remorque.
  • Châssis réalisé en baguette d’aluminium
  • Garde-boue (plaque de métal tordue de manière à donner une forme courbe)

    La remorque réalisée (en partie) à partir de roues d'un jouet pour enfant.

    La remorque réalisée (en partie) à partir des roues d’un jouet pour enfant.

 Les murs

L’astuce

  • Le traitement des murs a été réalisé à plat (pour plus de précision dans les détails) avant d’assembler les éléments entre eux de manière à avoir une vision générale.
  • L’éclairage dans chaque zone (à l’aide d’une vieille guirlande lumineuse) permet de créer une ambiance chaleureuse.

    Le traitement des murs dans la maquette.

    Le traitement des murs dans la maquette.

Le mobilier

Le 2 en 1, c’est plus malin !

    • Plusieurs mobiliers tels que la table et les chaises sont réalisés sur mesure et amovibles grâce à des “rallonges”.
    • Des filtres/claustras permettent de délimiter visuellement l’espace salon et coin couchage de l’espace cuisine et coin repas. Des caissons de rangements sont intégrés dans ces éléments pour un côté pratique.

      Un espace structuré dans 20m2 !

      Un espace structuré dans 20m2, vue du petit salon (couchage).

Les détails

Et la Tiny prend vie !

  • Afin de rendre réel l’intérieur, des accessoires de maison de poupée sont utilisés.
  • Une peluche abîmée ?. L’idée est d’en découper un morceau de manière à créer des coussins et des placets pour les chaises et pour le canapé.
  • Des chutes de tissu pour les rideaux.
Le détail de l'agencement à l'intérieur de la maquette.

Le détail de l’agencement à l’intérieur de la maquette.

Envie d’aller plus loin?

CatégorieOrganisation
Auteur

Architecte d'intérieur spécialisée dans le micro-habitat. Passionnée de création, de DIY et de développement durable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *