Gérer la canicule dans une Tiny house

Savoir bien gérer la chaleur dans une Tiny house.Savoir bien gérer la chaleur dans une Tiny house.

On l’a attendu longtemps et maintenant l’été est là. Si pouvoir vivre sans porter plusieurs pulls et écharpes est très pratique, la chaleur peut aussi devenir un problème.

L’espace plus limité d’une Tiny House nécessite appréhender la canicule différemment et ce depuis la construction de l’habitat. Comment la rafraîchir et limiter sa température?

Avant la construction: isoler

La bonne isolation

La chaleur la plus facile à gérer est celle qui ne rentre pas à l’intérieur. N’hésitez pas à isoler copieusement votre Tiny. Pour plus de d’information sur l’isolation, vous pouvez vous référer à cet article.
Isolez toujours plus le toit que les murs. Il faut aussi noter que cette isolation ne vous servira pas qu’à rester au frais l’été mais vous permettra également de garder la chaleur l’hiver.

Eviter les couleurs de toit trop sombres

On y pense assez rarement mais la couleur du toit peut impacter assez fortement la chaleur à l’intérieur.
D’une manière générale, les couleurs claires réfléchissent la lumière et la chaleur alors que les foncées l’emmagasinent.
Plus la teinte de votre toiture sera proche du noir et plus la température de votre Tiny s’en ressentira.

Pouvoir ventiler

Ventilations hautes

La chaleur a toujours tendance à monter. Si vous avez une mezzanine, en plus d’être sous le toit, elle recueillera également l’air le plus chaud.
Prévoyez des fenêtres qui puissent s’ouvrir pour l’évacuer. Pour plus de confort il est également conseillé d’y installer des petites moustiquaires permettant d’aérer sans craindre l’invasion d’insectes peu plaisants.

Courants d’air

Pouvoir ouvrir une fenêtre c’est bien, avoir la possibilité de faire un courant d’air c’est encore mieux. Souvent, pour des raisons de coût, on peut opter pour des fenêtres fixes, ne pouvant s’ouvrir. Essayez d’avoir au moins de part et d’autre de votre Tiny, deux ouvertures permettant de chasser l’air chaud de façon optimale.

Bien choisir son emplacement et son exposition

L’avantage d’une Tiny House est d’être mobile. Il ne faut pas hésiter à la déplacer pour bénéficier de l’ombre salvatrice d’un arbre ou d’un bâtiment pendant les périodes les moins fraîches.

Tout ce qui limitera l’exposition au soleil est bon à prendre. Vous pouvez également attacher à votre Tiny House un store ou une voile solaire qui limitera les impacts des rayons.

Vivre aussi dehors

L’été c’est aussi l’occasion de sortir et de vivre en dehors de la Tiny. Cela tombe bien car certaines activités sont très génératrices de chaleur et les extérioriser ne peut que contribuer à limiter la température à l’intérieur.

Cuisiner à l’extérieur

Préparer les repas est ce qui génère le plus de chaleur l’été. C’est l’occasion de découvrir également d’autres modes de cuisson: barbecue, feu voire même le solaire!
Si vous souhaitez rester plus classique, vous pouvez également créer à peu de frais une mini cuisine extérieure avec un réchaud de camping à gaz.

cuisiner à l'extérieur de sa Tiny House

cuisiner à l’extérieur de sa Tiny House

Climatiser sa Tiny House?

Il existe des solutions de climatisation, adaptables aux petits espaces. Même si cela fonctionne, avant d’en arriver à une telle option, assurez-vous bien d’avoir testé les autres approches car:

  • Ces solutions sont onéreuses
  • Elles prennent à la fois de la place…
  • … et du poids
  • Et nécessitent beaucoup d’énergie pour fonctionner.

Il existe cependant des alternatives à la climatisation classique. En général elles nécessitent un peu d’infrastructure et de ce fait sont peu adaptées si vous êtes itinérant.

Le puits Canadien

Le puits Canadien se base sur le bon vieux principe de la cave. A une certaine profondeur sous terre, il existe une relative inertie thermique qui permet en hiver d’avoir un air plus chaud et en été un air plus frais. L’idée est d’avoir une canalisation souterraine et y faire passer l’air avant de le faire arriver dans l’habitation.
Pour le faire circuler une simple VMC est suffisante.

CatégorieOrganisation
Auteur

Architecte d'intérieur spécialisée dans le micro-habitat. Passionnée de création, de DIY et de développement durable

1 Kommentare

  1. De très bons conseils pour rafraîchir sa tiny house quand il faut (trop) chaud.
    Au lieu de la climatisation, qui, souligné à juste titre, est énergivore et polluant pour la planète, un rafraichisseur d’air mobile peut faire l’affaire.
    Il faut produire et ajouter régulièrement des glaçons, mais cela reste plus écologique et moins encombrant qu’une clim. !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *